Freebox V7 modulaire et sociale

Sortie de la Freebox V7 retardée

En 2015, je voyais le futur de la Freebox V7 du point de vue utilisateur : une télécommande plus semblable à celles de nos téléviseurs actuels – moins bruyante, moins caoutchouteuse voire luminescente- une caméra à placer au-dessus de la télé – par opposition à la phrase “qu’il n’y ait plus qu’un seul appareil sous notre écran de télévision” prononcée pour promouvoir les services de la Freebox Révolution à sa sortie – un silence total en cours d’utilisation, le développement d’une super application comme Freebox Compagnon encore plus complète et l’arrivée d’Android au sein du Player. (Ce qui sera fait pour la Freebox Révolution par la suite.)
En 2016 dans la continuité de ma vision de la Freebox V7 de 2015, je mettais l’accent sur la modularité et l’aspect social qui en découlait sur mon site Freebox V7 tout en me demandant comme rendre une Freebox disruptive : avec tout d’abord l’idée d’un boîtier de base pouvant servir d’ordinateur en y ajoutant un clavier et une souris. Ensuite une conception par étage pour positionner une caméra au sommet. (Les modules habituels comme le femto ou la téléphonie logeraient à l’intérieur du boîtier.) Pour finir, l’idée d’élargir le nombre de périphériques estampillés Freebox comme par exemple des FreeboxSpeakers (Enceintes jouant la musique stockée sur le Server) ou un FreePhone gérant les contacts de toute la famille.

Pour 2017, je vois de plus en plus la Freebox V7 comme une nouvelle offre profondément sociale : Xavier Niel a récemment rappelé à quel point inventer n’était pas obligatoire pour révolutionner la vie des gens.
Le tarif plancher pour bénéficier d’Internet (FreeboxSeven) serait d’une dizaine d’euros avec une Freebox modulaire de base. Ensuite l’offre Téléphonie illimitée avec appels vers les mobiles (FreeboxSeven+) coûterait une quinzaine d’euros. L’offre Freebox V7 passerait à 20 euros en ajoutant les services de télévision et de nas. (FreeboxSeven++) Etc… jusqu’à la version FreeboxSevenDeluxe dont l’abonnement pourrait largement dépasser la centaine d’euros.
Pour finir, une idée toute simple que Free devrait être le premier à mettre en place afin de fidéliser les internautes : baisser par tranche de 5 euros l’abonnement Freebox Haut Débit à partir de 2 ans d’ancienneté : la révolution sociale même chez les retraités ! Free, merci d’avance et rendez-vous à tous fin 2017.